•  

     

    On "chamboule" tout dans ma résidence ...

    et je suis aux "1ere" loges car c'est "mon" charmant

    petit bois à cèpes qui est l'élu principal !

     

     A petites doses ...

    Plus de 3 semaines que les engins, camions et hommes

    nous envahissent et font du bruit !

     A petites doses ...

    Dès 7h00 du matin les ouvriers sont en bas au "Foyer" ...
    on refait le sol, les murs et on change les meubles !

     

     A petites doses ...

    Il va y avoir un bel escalier 

     A petites doses ...

    Une belle "montée" pour un parcours de santé matinal sympa !

    Vous pourrez suivre l'avancée des travaux si vous passez ...

     

     A petites doses ...

    mon jardinet tout retourné à l'heure de l'Automne !

     

     A petites doses ...

    Bonne semaine.

     

     

    Partager via Gmail

    44 commentaires
  •  

    Partageons mes modestes promenades sur mes 2 pieds 

    C'est tout ce que je vais pouvoir vous offrir dorénavant 

    merci de vos visites mes "vieilles"et aussi nouvelles fidèles Amitiés .

     

     Le bel Automne ...

    Le "Plaqueminier" plus de "Kaki" pour l'hiver ... 

     Le bel Automne ...

    Wouah ces couleurs ... mon nouveau smart n'est pas formid. en APN. 

     Le bel Automne ...

    ma résidence s'éclate sous le soleil ... et moi avec !

     Le bel Automne ...

    Voici ma "compagne "celle dont je ne peux me passer pour mes promenades !

    Je vais "customiser" ma canne elle fait "vieille" hihi ...

     

    A Elle ...

    Viens, mon appui, ma bonne canne, Avec toi je pourrai marcher,
    Et là-bas le sot qui ricane Ne me verra pas trébucher.
    Sur mes jambes je suis solide Grâce à la vigueur de ton bois,
    Si bien que je me crois valide Comme je l’étais autrefois.
    Mais pour épargner ma chaussure Et pour mieux affermir mes pas,
    Choisissons une route sûre, Où le caillou n’abonde pas.
    Et, pour que mon esprit conserve Tout le charme de la gaieté,
    Prions le ciel qu’il nous préserve Des frondes d’hiver, des feux d’été ;
    Qu’il nous sauve aussi de l’approche De l’envieux et du pervers,
    Dont le coeur plus dur que la roche N’aime que douleurs et revers ;
    Qu’il chasse enfin le faux bonhomme Au ton perfide et doucereux,
    Que sa déloyauté renomme, Que son contact rend dangereux.
    Car ces gens-là, je les redoute Plus que le fat qui se grandit,
    Que le philosophe qui doute, Que le pédant qui se raidit. » 

    Ch. Charton.

     

     Le bel Automne ...

    Bon vendredi ... doux WE et à lundi ... si ...

     

     

    Partager via Gmail

    43 commentaires