•  

     

    Pour le Week-End !           14 

     

     

    "On compare souvent la politique à un échiquier .

    On a tort c'est un jeu de dames."

     Aurélien Scholl.

     

    Aimez-vous les jeux ?

     

     Bon WE !.

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    30 commentaires
  •  

     

     

    "Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans 

    ne peuvent pas connaître..." chante encore Aznavour...

    Ici ce sera une de mes lectures que j'aime lire et relire...

     

       Un auteur régional  que vous connaissez peut-être ...

        Georges Coulonges

    qui a beaucoup écrit sur notre Gironde et Grand Sud-Ouest...

     

    Pour la télé qui ne se souvient de  

        "Pause café", et "Joëlle Mazard" 

    avec Véronique Jeannot

     

    Peut-être aimerez-vous le lire et ou relire ...

     

    "La fête des écoles", "La liberté sur la montagne",

    "La Madelon de l'an 40"  etc...

    ma et notre "jeunesse" pour beaucoup d'entre nous.

     

     Ecrivains d'antan ...

     

    En fouillant dans ma bibliothèque je constate qu'il m'en manque ... Je prête mais on ne me remet pas dommage !

     

     Ecrivains d'antan ... 

    C'est lui, Georges Coulonges qui écrivit 

    "POTEMKINE"

    que Jean Ferrat a mis en musique ...

     

     

     Ecrivains d'antan ...

     et  Isabelle Aubray chante ...

    "Les bergers de la lande appellent leurs troupeaux.

     Où sont ceux qui entendent la chanson des pipeaux ?"

     couplet :

    "Ma mémoire s'en va sous les pins où je rêve,

     Je n'entends plus mon pas où craque le bois mort,

     Je n'entends plus l'écorce qui gonfle sous la sève.

     Ma mémoire s'en va sous les pins où je dors."  

     

    musique Jean Ferrat paroles Georges Coulonges.

     

     Ecrivains d'antan ...

     

    La France d'en bas manque peut-être de hauteur

    mais la France d'en haut ne manque jamais de bassesse.

    (donc ce n'est pas nouveau)

    Georges Coulonges .

     

    J'espère ne pas trop vous avoir ennuyé !

     

     Ecrivains d'antan ...

     

    Partager via Gmail

    47 commentaires
  •  

    Ce matin, en regardant les livres sur mes étagères, je me disais qu'ils n'ont pas conscience de mon existence.

    Ils ne prennent vie que parce que je les ouvre et tourne leurs pages, et pourtant ils ne savent pas que je suis leur lecteur.

     

     J.C. Kaufmann.

     

     Vacances ... lecture !                      4

     

    “La culture est plus orgueilleuse

     plus modeste

    que tout ce que l'on pourrait imaginer.”

     

     Jean d'Ormesson.

     

     

     

     C'est le Week-End ! 

     

     

     

    Jours fériés

     

     

    Partager via Gmail

    34 commentaires