• Le Saxophoniste !

     

     

     

     

     C musique ! 16

     

     

     

    Le saxophone       C musique ! 16

     

    Quand un saxophoniste saisit son saxophone
    On voit ses doigts courir le long de la colonne
    Comme s’il dégrafait les boutons d’une robe
    C’est par ces ouvertures que les sons se dérobent

    Ainsi qu’un tord boyau qui sort d’un alambic
    L’air passe par un tuyau et se change en musique
    L’air qui passe au travers remplace les paroles
    Et l’on sent dans l’air chaud des présences d’alcool

    Quand il joue en solo souvent sans partition
    Il fait pleuvoir les notes sans précipitation
    C’est comme une eau de vie qui coule dans ses vers

    Il a chaud il est bien la musique s’écoule
    Il serre son instrument en lui donnant des becs
    Comme sur les bancs publics deux amoureux roucoulent

     

    Alain Hannecart.

     

     Le Saxophoniste !

    « Le Mardi c'est permis !!! Ne dérangeons rien de Caudalie ! »
    Partager via Gmail